Ubuntu Lucid:Editer le chemin de Nautilus

Sur les anciennes versions de gnome, il était possible d’afficher et de modifier le chemin autrement qu’avec des boutons, et basculer d’un mode à l’autre en cliquant sur le bouton représentant un crayon et une feuille.

Sur Lucid, cette possibilité a été supprimée. En fait, seul le bouton a disparu, mais il est toujours possible de passer d’un mode à l’autre en utilisant les racourcis CTRL + L pour afficher le chemin textuel, et ESC (avec la barre d’adresse active) pour revenir aux boutons.

Fin de l’article technique.

Réflexions personnelles:

On va encore me targuer de nostalgie, mais je trouve que la possibilité de passer simplement d’un mode à l’autre était important:

  • Pour les geeks, pas la peine de faire un dessin
  • Pour les autres, ça permettait une première approche de l’arborescence et du classement des dossiers autrement que renfermé dans le mode « dossier à cliquer ». L’argument de dire que c’est compliqué, que ça n’apporte rien ou que ça perturbe les gens ne tient pas: tous les explorateurs des XP que je connais ont cette barre et personne n’a suivi de thérapie à cause de celle ci. Les gens utilisent, ou pas, mais ça ne les gène pas.

Est ce une évolution progressive vers un mode de travail différent ? Peut être, l’avenir nous le dira.
Toujours est il que je constate que les systèmes d’exploitation (quels qu’ils soient), sous prétexte d’offrir une expérience utilisateur étendue (mauvaise traduction de enhanced user experience), cachent de plus en plus le fonctionnement du système à l’utilisateur, y compris l’emplacement de ses propres fichiers. Comment, dans ce cas, peut il construire sa représentation mentale de son environnement numérique? Et s’y retrouver ? A moins que…

A moins que les documents utilisateurs ne soient plus stockés dans l’ordinateur, mais dans les nuages. Si j’en conçois bien les avantages indéniables pour tous, j’ai aussi conscience des inconvénients!

A l’heure où l’accès à l’internet n’est toujours pas un droit inaliénable, où la popularité se compte en pages Facebook, tweeter et autres contacts MSN, ne plus avoir le contrôle de ses données c’est aussi ne plus exister en tant qu’individu IRL si HADOPI and co vous a dans le viseur.

Mais n’est ce pas (un peu) le but recherché?

Mode paranoïa: off. Merci d’avoir suivi. Tout ça pour une pauvre barre d’adresse…

Edit du 03/06/2010: sur le forum Ubuntu, une astuce a été donnée pour retrouver un bouton permettant de basculer d’un mode à l’autre en utilisant « nautilus-actions ». Cela fonctionne bien, sauf que le bouton n’est plus à son emplacement habituel, ce qui n’est pas très grave.

Articles en relation:

  1. 14 avril 2010 à 16:20:55 | #1

    tu as aussi une option dans le menus Aller à > Emplacement

  2. 14 avril 2010 à 17:02:22 | #2

    Mon dieu :O

    J’en peux vraiment plus, plus ça va et plus Gnome et Ubuntu retirent des fonctionnalités de leur OS oO

    Déjà la disparition du menu pour quitter tout à fait ergonomique pour le remplacer par un tout petit menu illisible m’avait attristé. (et ça date -_-), ensuite on avait eu droit à la disparition du ctrl + alt + backspace (bon moi je peux m’en sortir avec les tty, mais quid des noobs?).
    J’en oublie sûrement un paquet (notamment le remplacement de ajouter/supprimer par le software center, qui ne permet plus d’établir une liste de logiciels à installer et tout lancer d’un coup)

    La prochaine fois ils vont faire quoi? supprimer le alt+F2, les raccourcis clavier ou bien les mots de passe?

  3. 14 avril 2010 à 17:12:25 | #3

    @ antistress
    C’est la même option (même raccourci) mais j’aurais du le signaler. Merci de l’avoir fait.

    @ MCMic
    Le mode « figures » obligatoire de GDM (sympa quand il y a 200 users sur un serveur…) ou la liste des mêmes 200 utilisateurs dans le menu quitter, la suppression des bulles d’aide « réduire, minimiser, fermer » sur les fenêtres, la suppression des icones des menus, …
    Même si ça peut effectivement se contourner, c’est vrai que ça en devient pénible de remettre un fonctionnement à l’identique après une mise à jour.

  4. Ludo6431
    14 avril 2010 à 17:35:07 | #4

    Bonjour,
    merci bien pour l’astuce, je ne savais pas comment faire 🙂

  5. 14 avril 2010 à 17:53:13 | #5

    @manuberr : Ce qui m’attriste énormément c’est que beaucoup de ces changements viennent de Gnome et pas d’Ubuntu…
    Je peux facilement me passer d’Ubuntu, je le fais déjà que mon PC portable de boulot, mais me passer de Gnome, c’est plus délicat…

    Faut que je test la dernière elive, ça pourrait peut-être aller.

  6. 14 avril 2010 à 20:00:11 | #6

    Ce changement vient de Gnome 2.30, pas d’Ubuntu (par contre le menu quitter c’est ubuntu ;-)): j’ai la même chose sous Arch, et je n’avais même pas remarqué cette disparition ! Dans l’ensemble les choix de Gnome me semblent plutôt bon, car porté sur la simplicité. Pour les geek il y a les raccourcis (CTRL+L dans ce cas) et la console. Pour ceux qui veulent plein d’options pour tout il y a KDE. Mais pour les utilisateurs « de base », éviter le superflu est amha une bonne chose.

  7. 14 avril 2010 à 20:35:39 | #7

    C’est effectivement un (ou des) choix de gnome et je ne peux qu’être d’accord avec les orientations vers la simplicité.
    Cependant, je regrette que ces choix soit faits à ma place sans me donner la possibilité (simple) de choisir si je les veux ou pas. J’ai toujours utilisé le chemin dans la barre d’adresse de nautilus, c’est mon fonctionnement par défaut. Dans la prochaine version, je n’ai plus ce choix, il m’est imposé et je devrais appuyer sur CTRL+L à chaque ouverture.
    Quand on vous impose les choix pour trop simplifier, on arrive en dictature. C’est beaucoup plus simple de choisir ou à utiliser, mais est ce que ça correspond à MON utilisation?
    Je ne me retrouve pas dans KDE (je n’ai pas dit compliqué, j’ai plutôt prononcé borde*ique…), et de moins en moins dans gnome.
    Simplifier, oui, mais pour qui? L’informatique doit s’adapter à l’utilisateur (et non l’inverse), donc doit être adaptable à chaque utilisateur.
    Il faut faire des choix par défaut, c’est évident. Mais ne supprimez pas la possibilité de faire un choix différent, c’est tout ce que je demande à gnome.

  8. heckheckheck
    14 avril 2010 à 20:43:27 | #8

    Et pourquoi pas un système à la fois éditable et clickable comme sur Firefox avec locationbar: https://addons.mozilla.org/en-US/firefox/addon/4014

    Ça éviterait d’avoir à passer d’un mode à l’autre…

  9. 14 avril 2010 à 21:15:00 | #9

    Ahhhhh ! Merci beaucoup 🙂
    Merci mille fois, je ne pourrai jamais te remercier asser.

    Je cherchais cette solution depuis que j’essayes la Lucid ^^

    Encore une fois, pitoyable de ne pas laisser le choix et d’imposer la « simplicité » pffff. Tu parles d’une simplicité, c’est plus compliqué qu’autre chose et les bordures des boutons prennent énormément de place. Dès qu’on ouvre 8/9 répertoires de profondeur, c’est plus assez grand, du coup ya des flèches de chaque côté (mais ça les débutant, il faut croire que ça ne les désorientent pas … :@)

  10. 14 avril 2010 à 21:36:22 | #10

    bah ouai c’est super compliqué quoi d’utiliser un racourci clavier pour ensuite pouvoir utiliser le clavier pour tapper le path. C’est clair qu’aller clicker sur une icone c’est carrément plus simple. Moi aussi je veux le retour du bouton crayon et un clavier virtuel aussi comme ca au moins je me sers que de la souris.

    non mais c’est clair c’est abusé quoi 😀

  11. 14 avril 2010 à 22:18:38 | #11

    Le retrait de ce bouton me semble cohérent avec la manière que l’on a de naviguer sur le web. Pour retourner d’où je viens, je clique sur « précédent », je n’édite pas la barre d’adresse. Pour ceux qui ont besoin de cette option, je suis sûr qu’un type va se fendre d’un utilitaire pour remettre le bouton à sa place. Et pour ceux pour qui ubuntu se simplifie trop, il reste toujours une des plus grandes libertés qu’offre Linux : changer de distro en fonction du sens du vent.

  12. 14 avril 2010 à 23:31:56 | #12

    @ Saïmon
    je trouve pas les choix de Gnome bons dernièrement. Et ce qui m’énerve, c’est qu’Ubuntu se dotent de plus en plus de choses que je reprochais à windows (par exemple le tout petit menu pour quitter, sans icône)
    Je sais que les dernières versions de windows incluent la path bar en boutons, je ne sais pas si l’explorateur comporte un mode texte. En tous cas c’est triste que Nautilus n’en ai pas un.
    Quand on veut aller dans un dossier à l’autre bout de la hiérarchie, devoir cliquer sur la racine puis se taper tout le chemin n’est pas ergonomique.

    @dwan : Changer de distro, oui, c’est enfantin, mais changer de WM, quand on a l’habitude, c’est difficile. Malgré tous les défauts dont Gnome se dote peut à peut il reste celui qui me convient le mieux pour l’instant. Et je suis triste de voir cela changer.

  13. 15 avril 2010 à 08:23:23 | #13

    Attention, ce n’est pas Ubuntu qui est en cause, du moins, pas directement. Ce sont des choix de gnome, pas d’Ubuntu.

    Donc, changer de distribution est inutile. Changer de WM est plus compliqué. Pas trop pour moi, mais surtout pour mes utilisateurs pour qui la simple disparition de l’infobulle sur les boutons de fenêtre est perturbant.

    Je me penche de plus en plus vers LXDE, qui offre beaucoup de paramétrages mais qui souffre encore de manques. Mais il est de plus en plus prometteur face à gnome qui devient simpliste et je comprends mieux les déclarations passées de Linus

  14. 15 avril 2010 à 10:39:31 | #14

    Le truc aussi c’est Gnome 3.0 qui va de toutes façons tout changer, et qui a l’air plutôt bien pensé.

  15. Robin
    25 avril 2010 à 05:31:25 | #15

    Ahhhhh ! Merci beaucoup 🙂
    Merci mille fois, je ne pourrai jamais te remercier asser.

    Je cherchais cette solution depuis que j’essayes la Lucid ^^

    Encore une fois, pitoyable de ne pas laisser le choix et d’imposer la « simplicité » pffff. Tu parles d’une simplicité, c’est plus compliqué qu’autre chose et les bordures des boutons prennent énormément de place. Dès qu’on ouvre 8/9 répertoires de profondeur, c’est plus assez grand, du coup ya des flèches de chaque côté (mais ça les débutant, il faut croire que ça ne les désorientent pas … :@)

  16. Karen
    25 avril 2010 à 09:12:39 | #16

    bah ouai c’est super compliqué quoi d’utiliser un racourci clavier pour ensuite pouvoir utiliser le clavier pour tapper le path. C’est clair qu’aller clicker sur une icone c’est carrément plus simple. Moi aussi je veux le retour du bouton crayon et un clavier virtuel aussi comme ca au moins je me sers que de la souris.

    non mais c’est clair c’est abusé quoi 😀

  17. Alan
    25 avril 2010 à 19:08:42 | #17

    @ Saïmon
    je trouve pas les choix de Gnome bons dernièrement. Et ce qui m’énerve, c’est qu’Ubuntu se dotent de plus en plus de choses que je reprochais à windows (par exemple le tout petit menu pour quitter, sans icône)
    Je sais que les dernières versions de windows incluent la path bar en boutons, je ne sais pas si l’explorateur comporte un mode texte. En tous cas c’est triste que Nautilus n’en ai pas un.
    Quand on veut aller dans un dossier à l’autre bout de la hiérarchie, devoir cliquer sur la racine puis se taper tout le chemin n’est pas ergonomique.

    @dwan : Changer de distro, oui, c’est enfantin, mais changer de WM, quand on a l’habitude, c’est difficile. Malgré tous les défauts dont Gnome se dote peut à peut il reste celui qui me convient le mieux pour l’instant. Et je suis triste de voir cela changer.

  18. donpedrus
    2 mai 2010 à 17:55:17 | #18

    On peut corriger ceci en cochant « always_use_location_entry » dans gconf-editor : apps / nautilus / preferences

  19. thierrybo
    5 mai 2010 à 21:09:10 | #19

    oui mais la c’est pire, on ne peut même plus revenir aux boutons avec un raccourci clavier

    @ donpedrus

  1. 14 avril 2010 à 19:25:31 | #1
  2. 14 avril 2010 à 19:42:43 | #2
  3. 21 avril 2010 à 06:57:09 | #3
  4. 26 avril 2010 à 04:10:04 | #4
  5. 8 décembre 2010 à 22:11:45 | #5

Anti-Spam Quiz:

antibot * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

54.81.150.27